× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Souci commun d'établir un partenariat tunisio-libyen fructueux

»  News   »  Publié le 10-01-2012  »  lu [ 1160 fois ]

Souci commun d'établir un partenariat tunisio-libyen fructueux

 Les participants aux travaux de la rencontre économique tuniso-libyenne, qui se tient les 8 et 9 janvier courant à Tripoli, à l'initiative de la Confédération des entreprises tunisiennes de Tunisie (Conect), ont été unanimes à reconnaître que la Tunisie doit tirer le meilleur parti des opportunités d'investissement et d'affaires offertes, actuellement, sur le territoire libyen.

Selon M. Aboubaker Ghaoui, président du Club libyen des hommes d'affaires, la Tunisie qui a soutenu la Libye durant toute la période de la révolution est censée être la première à participer à l'effort de reconstruction du pays.

«La Tunisie, qui nous a ouvert ses frontières en accueillant plus d'un million de réfugiés libyens sur son territoire, et en nous approvisionnant, pendant de longs mois, en denrées alimentaires et autres, mérite d'être notre accompagnateur privilégié durant cette phase de reconstruction», a-t-il souligné, avant d'ajouter que les deux pays sont confrontés aux mêmes défis, durant la période à venir.

Aussi, a mentionné M. Ghaoui, les deux pays sont invités à coordonner leurs actions, harmoniser leurs stratégies de développement et oeuvrer à minimiser les obstacles encourus.

Dans ce contexte, M. Wahid Jabu, directeur des affaires économiques à l'Union générale des chambres du commerce, de l'industrie et de l'agriculture en Libye, a relevé un certain nombre de défaillances pouvant entraver le processus de coopération entre les deux pays.

Parmi les lacunes, il a cité le problème du manque de flexibilité des procédures administratives, notamment au niveau des structures financières et douanières, ainsi que la non application des conventions signées entre les  deux parties et dont le nombre s'élève à 57.  


De même, M. Idriss Omrane Abdelhadi, président du Conseil d'administration de l'Union générale des chambres du commerce, de l'industrie et de l'agriculture en Libye, a évoqué le problème du cadre législatif libyen, conçu par l'ancien régime. En effet ce cadre permet au partenaire étranger de détenir un quota du capital allant jusqu'au 65% en cas de réalisation d'un projet sur le territoire libyen. Cela, a-t-il dit "est inadmissible" pour les libyens.

« Les projets à mettre en place doivent s'adapter aux politiques de la nouvelle Libye et s'inscrire dans le cadre du développement durable, tout en favorisant la création d'emplois au profit des libyens", a souligné  le responsable.

M. Tarek Cherif, président de la Conect, a fait savoir que le gouvernement libyen cherche actuellement à développer sa propre industrie, à renforcer son économie et à booster le savoir-faire de ses compétences humaines.

« La Libye ne veut plus rester un consommateur passif de nos produits. Par contre, elle ambitionne de fonder de véritables relations de collaboration, en nous offrant des potentialités énormes d'investissement à condition d'un transfert de nos savoir et savoir-faire pour l'aider à se reconstruire et à créer la nouvelle Libye. Et cela est légitime», a-t-il affirmé.

Côté hommes d'affaires tunisiens, M. Rochdi Chakroun, jeune promoteur, a affirmé, que bien qu'implanté en Libye depuis 2009 et offrant une certaine variété de produits (marquage, signalisation et panneaux routiers) de qualité, il trouve des difficulté à se positionner sur le marché libyen en raison de la concurrence déloyale et de la présence sur le marché libyen de produits de mauvaise qualité et d'imitation en provenance des pays asiatiques.

Il a insisté sur l'impératif de créer, en Libye, une instance de contrôle et de surveillance pour faire face à cette concurrence déloyale.


Source : TAP


Evènements en relation:

         Ouverture de Campus Italie
         Appel à candidatures pour les start-up
         concours Sopal Robinet Design
         Mission d’Hommes d’Affaires au Canada
         « Kabbir Machrou3ik », la campagne de Taysir Microfinance pour les porteurs de projets
         Indice mondial de l'entrepreneuriat : La Tunisie classée 42ème mondiale
         Indice mondial de l'entrepreneuriat : La Tunisie classée 42ème mondiale
         Indice mondial de l'entrepreneuriat : La Tunisie classée 42ème mondiale
         Tunisie-Arabie Saoudite : Signature de 8 conventions et mémorandums d’entente
         La Tunisie participe au Salon international du Bourget de l'aéronautique et de l'espace
         19 bureaux de poste certifiés ISO 9001 version 2015
         Tunisie : Paypal accepte la solution proposée par la BCT, dénouement en vue
         Africa CEO Forum : Attijariwafa Bank primée Banque Africaine de l’année
         Communiqué de la Banque centrale à propos de Paypal
         Consignes aux voyageurs de Tunisair suite à l'instauration du couvre-feu
         Nouvelle agence à El Hamma Gabes
         Avec le jeu Quizz de l'ATB, toute la Tunisie fête le bac 2015
         Avec le jeu Quizz de l'ATB, toute la Tunisie fête le bac 2015
         Avec le jeu Quizz de l'ATB, toute la Tunisie fête le bac 2015
         L'ATB au cœur du projet : 5 zones industrielles à Médenine

Made in Tunisia

« Première Place de Marché B2B de Tunisie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Tunisie Place de Marché S.A. Tout les droits sont résérvés.