× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






La société franco-tunisienne Aymax au coeur de la transformation digitale des entreprises

»  News   »  Publié le 07-03-2019  »  lu [ 5777 fois ]

La société franco-tunisienne Aymax au coeur de la transformation digitale des entreprises

Présente en France, Belgique et Tunisie, Aymax est une Entreprise de Services du Numérique (ESN) experte dans le développement d’applications digitales et l’intégration de solutions SAP. Fondée par Maxime Cariou et Aymen Daknou, Aymax fait partie de la vague d’industrie 4.0 et vise les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019. Une croissance exponentielle qui s’explique par une qualité de service haut de gamme, une dynamique de groupe et un management de proximité basé sur le respect et la reconnaissance.

Durant notre entretien dans les bureaux de leur entreprise à Tunis, une cérémonie était organisée pour accueillir 17 nouveaux collaborateurs au sein de cette société dont le moteur est la formation et le recrutement des meilleures compétences.

Rencontre avec deux outsiders passionnés par la technologie SAP

Maxime Cariou et Aymen Daknou (31 et 36 ans) se sont rencontrés en 2014 lorsqu’ils étaient tous deux salariés dans la même entreprise. Passionnés par les nouvelles technologies, ces deux experts en progiciels de gestion intégré (ERP) décident d’un commun accord de démissionner de cette entreprise qu’ils considéraient comme « trop classique ». Ils créent alors Aymax, issue de l’abréviation de leurs deux prénoms. 

« Cela a été très rapide car nous étions conscients de notre valeur ajoutée et des objectifs à atteindre. Nous avons commencé avec deux clients pour en arriver à 40 aujourd’hui », a déclaré Ayman Daknou à propos des débuts de Aymax. Pour Maxime Cariou, la motivation partait de l’idée qu’en France « l’écosystème des ESN est vieillissant et que depuis 20 ou 30 ans on s’apercevait que ce milieu était cloisonné même si, depuis quelques années, l’accès se démocratise »

Aymax, une entreprise au service de la compétitivité des autres entreprises 

Aymax a pour mission d’accompagner toutes les entreprises qui souhaitent revoir leurs processus métiers et bénéficier de solutions innovantes à la pointe des technologies pour optimiser leur croissance. Parmi ses clients, on trouve par exemple l’entreprise française, Saint-Gobain, le géant du luxe LVMH, Heineken, Allianz, Total, Alstom, Bouygues Telecom, Sephora ou encore Picard.

Aymax, qui a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 5,1 millions d’euros, se place au cœur de la transformation industrielle et digitale des entreprises. A ce titre, la société est référencée dans le programme français Projet Industries du Futur & Factory 4.0, un projet national français en faveur de la digitalisation massive des entreprises françaises.

L’entreprise propose deux solutions : l’offre SAP grâce à laquelle Aymax, forte de ses Tops partenaires, est en train de percer sur le marché français et l’offre digitale qui permet aux entreprises clientes de disposer de solutions adéquates aux nouveaux usages digitaux. Aymax accompagne ainsi ses clients dans le développement technique, la configuration et la customisation fonctionnelle de leurs plateformes connectées pour obtenir plus de flexibilité, d’agilité et d’innovation.

« Ce qui nous différencie des autres sociétés de service, c’est que chez Aymax, nous sommes entourés de flèches. Cela est le résultat de la qualité de nos recrutements, du management et de la méthodologie de travail que nous avons mis en place. Dans un premier temps, nous privilégions beaucoup plus la communication et les soft skills que la technicité pure et dure de nos collaborateurs que nous développons par la suite », a expliqué Aymen Daknou.

La Tunisie et son capital humain comme point de départ 

Maxime Cariou et Aymen Daknou ont créé Aymax simultanément en Tunisie et en France. L’idée était de développer leur modèle entre ces deux pays et c’est à ce titre que leurs collaborateurs travaillent en faisant la navette entre ces deux destinations. Comme l’a indiqué Maxime Cariou « soit nous plaçons nos experts chez un client pour un projet ou une mission particulière en mode régie, soit nous travaillons en mode forfait en prenant en charge tout le projet pour installer la solution de gestion au sein d’une entreprise cliente ».  

Pour ce faire, Aymax forme de jeunes ingénieurs IT tout au long de leurs parcours en vue de leur future employabilité au sein de l’entreprise. C’est dans cette lignée que le groupe Université Internationale de Tunis (UIT) et Aymax ont signé en avril 2018 une convention de partenariat destinée à faire évoluer l'enseignement des nouvelles technologies de l'information et permettre de créer un centre d'innovation axé sur les technologies SAP (Programme SAP Next-Gen).

Début 2019, Aymax a créé des partenariats spécifiques avec d’autres universités telles que Sup’Com, Esprit, l’ENIT et l’IHEC en vue d’effectuer des recrutements et de construire un vaste écosystème autour des technologies du Digital et de l’ERP SAP. L’entreprise recrute principalement par cooptation mais retient également les candidatures spontanées. Ayant participé au programme européen d'échange d’étudiants, Erasmus, Maxime Cariou a mis en place une nouvelle collaboration avec une université irlandaise où il a lui-même étudié en vue de former ses ingénieurs. Un futur partenariat espagnol verra aussi le jour.

Aymax et le placement de compétences tunisiennes à l’étranger

La société représente une porte d’entrée vers l’international et un tremplin pour les compétences tunisiennes puisque celles-ci peuvent demander leur mutation dans les bureaux de Aymax en France mais aussi, à terme, revenir s’installer en Tunisie. Une fois en France, la société accompagne et encadre les jeunes tunisiens dans leur intégration et les familiarise avec le niveau d’exigence des clients.

« Aymax est une aventure collective dans laquelle la confiance est constamment renouvelée avec nos collaborateurs, nos partenaires et nos clients. Cela est bon pour le business. Nous prônons un management horizontal et un travail collaboratif, vecteur d’entrepreneuriat et d’innovation », ont déclaré Maxime Cariou et Aymen Daknou, précisant que le savoir-faire des équipes Aymax est reconnu et encadré par la certification ISO 9001 et prochainement ISO 27001.

Engagée sur six valeurs essentielles : l'excellence, l'humain, la croissance, la qualité, l'écoute et le respect, Aymax traduit la culture d’entreprise et l’état d’esprit de ses deux fondateurs dont l’ambition est d’être un acteur de référence des entreprises de services du numérique.

Le Benelux, nouveau marché convoité par Aymax 

Les Pays Bas, la Belgique et le Luxembourg constituent un marché majeur à atteindre pour Aymax. En y accédant, les deux entrepreneurs entendent recruter de nouveaux profils anglophones et étendrent leur rayon d’action pour capter davantage d’appels d’offres. Il s’agit également d’accompagner certains de leurs clients actifs dans cette zone et permettre une mobilité intragroupe au sein de l’entreprise. D’ici fin 2019, Aymax a aussi pour projet d’ouvrir de nouveaux bureaux au Canada et au Maroc. 

Maxime Cariou & Aymen Daknou ont également évoqué l’introduction d’un nouvel investisseur financier au sein d’Aymax tout en rappelant qu’en 2016 « c’est la Banque publique d’investissement, BPIFrance, et la BNP Paribas qui ont soutenu l’entreprise en injectant un montant de 500 mille euros ». En 2018, le même investisseur et BNP Paribas ont injecté 700 mille euros en prêt, sachant que d’autres levées sont attendues.




Evènements en relation:

         Les échange commercial avec l'étranger sur le 5 premiers mois de 2019
         La Tunisie lance 2 programmes de transformation numérique pour 175 millions de $
         Lezard & Balthazar, une nouvelle approche du digital en Tunisie
         Leoni Tunisie remporte le prix du premier investisseur de l’année
         Un système de paiement mobile sera lancé à fin 2019 en Tunisie
         Les bailleurs de fonds internationaux se tournent vers les énergies renouvelables
         Un projet d’appui au secteur de l’artisanat sera lancé en septembre 2019
         La Tunisie aura touché 1,6 milliard de $ de la part du FMI
         la production d’huile d’olive représente 5,5 des recettes des exportations tunisiennes
         EBSOMED, POUR REHAUSSER LES ORGANISMES DE SOUTIEN À L’ENTREPRENARIAT
         La transformation digitale des entreprises
         Industrie 4.0 : la nouvelle révolution industrielle
         515 millions DT de la Banque mondiale pour la transformation numérique
         La Chine veut accroître ses exportations de riz vers l'Afrique
         Lancement du moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine
         Deux startups tunisiennes au top 3 du Hub Africa
         Lancement d’un nouveau fonds pour l’inclusion financière numérique en Afrique
         Lancement du projet du textile tunisien durable
         Commerce extérieur : Le déficit dépasse 6 MD, en avril 2019
         Le constructeur automobile tunisien Wallys Car lève 10 millions de dinars tunisiens

Made in Tunisia

« Première Place de Marché B2B de Tunisie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Tunisie Place de Marché S.A. Tout les droits sont résérvés.